Accueil > Astuces Business > 5 conseils pour être un bon vendeur en boulangerie

5 conseils pour être un bon vendeur en boulangerie

Si vous êtes en train d’ouvrir une nouvelle boulangerie ou si vous êtes en train de repenser votre gamme de produits dans votre boutique, le développement de votre chiffre d’affaires dépendra en grande partie de la qualité de votre accueil client.

Voici 5 conseils pour être un bon vendeur en boulangerie tout en respectant la méthode HACCP.

1. Comment un bon vendeur doit accueillir un client ?

Lorsque vous rencontrez un nouveau client pour la première fois, il est important de l’accueillir comme il se doit. Pour cela, vous devez bien connaître ses besoins et surtout répondre à ses attentes. Par exemple, vous pouvez anticiper leurs besoins en apprenant par cœur les différents produits présents en vitrine afin de répondre à leurs éventuelles questions. Accueillez toujours les clients par un « bonjour » même si cela peut vous sembler évident. Vous pouvez aussi prendre le temps de leur expliquer les différentes offres disponibles (menu du midi, petit-déjeuner, etc.) et les différents produits que vous proposez.

2. L’importance de faire une bonne première impression

La première impression est toujours la plus importante. Le premier contact avec un client est souvent plus important que ce que vous allez lui dire. Par exemple, un client qui entre dans votre boutique et qui ne vous voit pas peut partir parce qu’il n’a pas eu affaire à quelqu’un immédiatement.
En tant que vendeur, vous devez donc être visible, poli et souriant afin de « conquérir » votre clientèle.

Votre attitude est très importante en tant que vendeur en boulangerie. Elle détermine la manière dont vous allez servir vos clients. Pour obtenir le sourire de vos clients, vous pouvez être amical, souriant, sérieux et énergique.

Les meilleures attitudes à adopter en tant que vendeur en boulangerie :

  • L’assurance : vous devez être plein d’assurance lorsque vous vendez un produit à un client. Il faut que vous soyez assuré de ce que vous vendez et de la manière dont vous le faites. Ne tremblez pas par exemple 🙂
  • La gentillesse : vous devez être gentil envers les clients, être aimable, poli et courtois. Cela vous donnera une image positive auprès des clients. Pour les clients fidèles, n’hésitez pas à montrer que vous les reconnaissez, que vous connaissez leur goût, etc.
  • Le sourire : un sourire est la meilleure façon de démarrer une transaction. C’est le premier élément que votre client ressent lorsqu’il entre dans votre établissement.
  • L’entrain : vous devez être enthousiaste, pour que votre client le soit aussi. Une personne enthousiaste est quelqu’un de facile à aimer. Si vous êtes ravi de vendre votre produit, le client sera ravi de l’acheter !
  • La connaissance du produit : vous devez connaître les détails de votre produit pour pouvoir répondre aux questions des clients, demandez au pâtissier ou au boulanger comment il travaille, participez si possible aux recettes, soyez curieux !
  • Le bon sens : vous devez avoir un bon sens commun afin de savoir quel produit vous devriez vendre à quel client. Vous devez être capable de reconnaître les besoins des clients et leurs préférences. Vous devez être capable de voir ce qui serait le mieux pour eux. Exemple : je voudrais un produit au chocolat, proposez un royal, ou un éclair, ou une charlotte.

3. Le problème du client qui ne dit rien ou qui hésite trop longtemps

Certains clients sont très bavards 😅. Mais d’autres ne disent rien ou hésitent trop longtemps. Comment faire face à cela ?

Bien sûr, il est difficile de savoir exactement ce que le client pense, mais vous pouvez le deviner. Posez lui des questions par entonnoir pour l’orienter dans son choix rapidement. Commencez par lui demander ce qui lui ferait plaisir aujourd’hui : viennoiseries, pain, déjeuner, etc. et proposez-lui votre cœur de gamme.

Parfois, certains clients sont intimidés par les vitrines, et ils hésitent à entrer dans le magasin. D’autres ont de la difficulté à trouver ce qu’ils veulent.
Pensez à travailler votre signalétique avec des étiquettes bien lisibles à 2 mètres.
De la même manière, lorsqu’il n’y a pas trop de monde, n’hésitez pas à passer côté client pour présenter les produits.

4. Les secrets d’un bon accueil en boulangerie

L’accueil en boulangerie est l’une des choses les plus importantes qui permet de donner envie au client de revenir. Quand vous êtes derrière le comptoir, soyez à l’aise, souriant et poli. Essayez d’établir une relation avec vos clients, d’avoir une conversation avec eux sur leur famille ou sur leurs loisirs. Cela donnera envie à vos clients de revenir et de parler de votre boulangerie à leurs amis.

Créer une relation est le but ultime si vous désirez accroître la fréquentation de votre boulangerie. Taquinez les enfants, commentez le mauvais temps, essayez l’humour, demandez ce qu’ils aimeraient manger ou acheter. Si vous avez des invendus en fin de journée, offrez-les, ou faites goûter les nouveautés. Chaque échange est l’occasion de construire une belle image de marque !

5. Avoir des vitrines attrayantes : propres et à la bonne température

Les vitrines en boulangerie sont essentielles pour rendre le magasin attrayant et accueillant. Elles doivent être propres, bien organisées, et à la bonne température car il ne serait pas bon de présenter des produits qui manquent de fraîcheur. De plus les vitrines sont aussi soumises au respect de la méthode HACCP.

Entretien des vitrines – Plan de nettoyage

Les vitrines sont le reflet de la qualité du produit. Pour garantir la bonne fréquence de nettoyage, il est important d’établir le plan de nettoyage de votre boulangerie dans lequel seront énumérés tous les éléments à nettoyer et désinfecter.

Votre Plan de Nettoyage et de Désinfection (PND) doit regrouper les informations suivantes :

  • Qui est chargé de nettoyer et de désinfecter ?
  • Quelles sont les zones à nettoyer et désinfecter ?
  • Quels sont les éléments à nettoyer et désinfecter ?
  • Quelle est la méthode ( produit, matériel ) de nettoyage ?
  • Quelle est la fréquence : chaque jour, une fois par semaine…

La réalisation du plan de nettoyage doit être consignée quotidiennement. Il est possible de le faire sur papier mais aussi sur une application comme Octopus HACCP qui pourra vous aider à élaborer votre plan de nettoyage et ainsi vous indiquer la liste de tâches à effectuer par jour.

Températures des vitrines et enceintes froides

Autre critère important, les vitrines doivent impérativement être à la bonne température. Un contrôle quotidien des températures permet d’assurer le respect de la chaîne de froid de vos produits.

En effet, le contrôle des températures de stockage est une obligation réglementaire. Elle peut se faire de différentes manières :

  • Vous pouvez placer un thermomètre à l’intérieur de votre réfrigérateur ou vitrine et contrôler la température indiquée dessus. Ce thermomètre doit être étalonné au moins une fois par an pour s’assurer de son état de fonctionnement.
  • Vous pouvez utiliser un thermomètre laser pour contrôler les températures des produits à l’intérieur des différentes enceintes froides.
  • Vous pouvez équiper les enceintes froides de capteurs de températures automatiques qui relèvent les températures en continu et vous alertent en cas d’anomalie.

Les relevés de température doivent être notés et conservés durant 1 an. Il est possible de le faire manuellement en notant les températures sur un tableau adapté. Il est également possible d’effectuer les relevés sur une application comme Octopus HACCP, qui vous permet de faire les relevés sur votre appareil mobile tout en vous alertant en cas d’anomalie.

Vitrine boulangerie