Loi EGalim: résumé des impacts sur les produits servis en restauration collective.

Qu’est-ce que la loi EGalim en résumé ? ⚖

Vous avez entendu parler de la loi EGalim ? Mais vous ne savez pas comment l’appliquer dans votre restaurant ?

Voici un résumé de la loi EGalim:

La loi EGalim pour Etats Généraux de l’alimentation, vise à

  • 🤝 Relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition
  • 👨‍🌾 Permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes
  • 🚜 Accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs
  • 🥕 Promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable.

Ainsi, les acteurs de la restauration 👩🏼‍🍳 sont concernés par ce dernier objectif en faveur d’une alimentation saine et du respect du bien-être animal. Comment ? en organisant la transition vers un approvisionnement de meilleure qualité.

 

Décryptage n°1 : le chapitre concernant l’intégration de produits labellisés ou bio .

Qui est concerné ?

Pour le moment seuls les acteurs de la restauration collective publique sont concernés, mais un rapport qui doit être remis en 2020 prévoit d’étudier la possibilité d’étendre cette obligation à l’ensemble de la restauration privée.

Qu’impose la loi ?

L’intégration au sein des repas servis d’un minimum de : 🍅🥕🥦

  • 50% de produits bénéficiant de labels
  • 20% de produits issus de l’agriculture biologique ou en conversion

Comment mesurer cette part de 50% et de 20% ?

Il ne s’agit ni du nombre de portions servies, ni du poids des ingrédients, mais de la valeur hors taxes des achats 💰 . Le prix de ces produits étant généralement supérieur à celui issus de l’agriculture conventionnelle, leur volume devrait donc être moindre.

Quels sont les labels de concernés par la loi EGalim?

Le décret du 23 avril 2019 ressence les produits suivants

  • le label rouge ;
  • l’appellation d’origine ;
  • l’indication géographique ;
  • la spécialité traditionnelle garantie ;
  • la mention “issus d’une exploitation de haute valeur environnementale” niveaux 2 et 3;
  • la mention “fermier” / “produit de la ferme” / “produit à la ferme“, pour les produits pour lesquels existe une définition réglementaire des conditions de production.

Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez 3 minutes pour lire l’article de notre experte réglementaire, Carole Sadaka sur les impacts de la loi EGalim en restauration collective

Labels loi EGalim

A quelle date dois-je mettre cela en place dans mon restaurant ?

A partir du 1er janvier 2022 !

Et voilà, vous savez (presque) tout sur les produits à ajouter à votre mercuriale! Êtes-vous prêt pour 2022 ?

 

Pour aller plus loin, RDV sur le site du ministère de l’agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *